C’est la reprise… tout en douceur.

Nous sommes déjà au mois d’avril.

Covid19, famille, écriture et introspection

Ce mois de mars, avec toutes ces péripéties, épreuves et bons moments, est passé à une vitesse hallucinante. Le confinement, l’épidémie dans l’épidémie (comprendre notre gastro familiale dans le cadre du Covid19) et l’anniversaire de mon plus jeune en mode restreint, tout cela a rythmé nos jours qui se sont suivis sans se ressembler.

Les doigts m’ont chatouillé pour reprendre le chemin de l’écriture, et pourtant, je n’ai pas aligné une seule ligne à part sur des papiers administratifs ou pour le blog de la boutique. Je soupçonne mon inconscient de vouloir décompresser un peu avant de laisser courir mes doigts sur le clavier, histoire de ne pas donner un prisme apocalyptique à tous mes écrits. C’est peut-être une bonne chose finalement !

Ce mois de mars et ses longueurs (appréciées) m’ont permis de réfléchir, comme vous tous·tes certainement, à ce que j’avais accompli jusque-là et aux différents métiers que j’avais pu créer de toutes pièces ces vingt dernières années afin de m’accomplir professionnellement. Mère de famille comblée, épouse choyée, au niveau personnel, si ce n’est quelques soucis de santé, je n’ai vraiment pas à me plaindre. Il a toujours été important pour moi de vivre l’activité qui accapare plusieurs heures de ma journée comme un challenge à relever, un lieu où ma créativité serait rassasiée et avec des tâches que je ne renâclerais pas à mener à bien.

La créativité au service des auteur·e·s

J’ai toujours été ce qu’on appelle une slasheuse, comprendre une personne qui a plusieurs métiers, qui utilise plusieurs de ses compétences. Impossible pour moi de me cantonner à un seul job ou de n’utiliser qu’une seule corde des différentes que j’ai pu accrocher à mon arc. C’est dans la réalisation des coffrets de saison et des coffrets à thème que j’ai remarqué que même à la tête d’un e-commerce, je ne peux pas m’empêcher de faire entrer le travail du papier et la création graphique personnalisée dans ma gestion de la boutique. De même, mon amour des livres, du matériau lui-même, m’a amenée sur des sentiers de recyclage qui me donnent le sourire dès que je les emprunte. J’ai hâte de vous montrer tout ça.

La santé de La Petite Boutique des Auteurs

De retour au bureau de manière plus pérenne depuis hier seulement, j’ai une montagne de « retard » dans la communication prévue pour la boutique et le coffret printanier, ainsi que dans les créations en cours que j’ai tout bonnement laissées en plan il y a deux semaines. Ces vacances forcées et loin d’être de tout repos m’ont tout de même offert une pause bénéfique qui m’a reboostée pour la suite du développement de la boutique. J’y vais en douceur, car la famille est à mes côtés du lever au coucher, demandant son lot d’attention, ce que je suis ravie d’offrir. Je ne perds néanmoins pas de vue que cette absence et le lancement « raté » du coffret de printemps peuvent nuire à la bonne santé de mon entreprise à peine éclose.

Trouver mes clients, grandir, à mon rythme

J’ai pour objectif de vendre 35 à 40 coffrets cette fois-ci, et une dizaine de pochons allégés pour les petites bourses et les gens qui aiment aller à l’essentiel. La communication sur Instagram a repris, je retourne sur les différents réseaux sociaux où je partage l’actualité de La Petite Boutique des Auteurs et les premiers coffrets sont sur le point d’être confectionnés, après la prise de photos du tout premier finalisé avec les différents éléments reçus depuis février dernier. Tout ça est bien entendu réalisé dans le respect des gestes barrières, avec des objets et matériaux qui ont reposé au moins trois semaines dans l’atelier et qui sont ensuite mis en oeuvre avec gants et masque.

Les expéditions pour les plus pressé·e·s auront lieu chaque vendredi le temps du confinement, et dès que La Poste aura rouvert l’ensemble de ses bureaux de poste pour les autres, ceci afin de soulager un peu les conditions de travail difficiles des opérateurs de l’ombre de la chaîne e-commerce, bien plus au front qu’on ne le pense.

Je vous remercie de votre soutien sous mes différents partages, vous savoir derrière moi me fait chaud au cœur et me rassure sur l’avenir de la boutique, qui vous réserve encore bien des surprises !

Prenez soin de vous  💋

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :