Le concept de La Petite Boutique des Auteurs

Un soupçon de magie, un brin de folie, une bonne dose d’humour, beaucoup de créativité, quelques bons mots, de la joie à profusion et des petits morceaux de moi. Minuscules, microscopiques, juste ce qu’il faut pour donner vie à toutes les idées qui volent dans ma tête !

Voilà, en quelques phrases jetées rapidement, de quelle manière pourrait se résumer le concept de La Petite Boutique des Auteurs. Comme ce n’est pas forcément très clair pour tout le monde, je me suis efforcée, au moment de créer le site de vente en ligne, de rédiger un petit laïus, très court, sur l’essence – la raison d’être – de la boutique.

Trois grandes idées ont émergé :

  • Trouver l’inspiration
  • Développer son talent
  • Entretenir sa motivation
Dans la vie d’un·e auteur·e, il y a des hauts et des bas

… comme dans toute activité, à la différence près que les creux traversés par les plumes de tous poils peuvent être surmontés avec le bon soutien. Le top du top, ce serait d’avoir un coach bienveillant qui garde un œil sur notre travail tout au long du processus créatif, mais d’un, ça coûte cher ce genre d’accompagnement, et de deux, il n’y aurait jamais assez de professionnels pour guider la multitude d’écrivains qui explorent l’écriture ! 😜

La toute première fois que j’ai imaginé l’un des produits qui est à l’origine du concept de la boutique, c’est lorsque je me suis aperçue que j’avais passé plus de trois heures sur internet alors que j’y cherchais une information pour le récit que j’avais en cours. Et que je n’étais plus du tout en train de chercher quoi que ce soit, errant comme une âme en peine entre Facebook, ma boîte mail et quelques sites qui n’avaient rien à voir avec mon histoire. Trois heures, quoi ! Il était plus que temps de me créer un pense-bête pour gérer mon temps, voire pour me botter les fesses si je restais trop longtemps loin de mon traitement de texte. C’est ainsi qu’est né – du moins dans ma tête – l’autocollant « Quitte internet ! »

 

De fil en aiguille, d’autres idées ont germé pour créer des outils qui m’aideraient à travailler mes textes, non pas sur le contenu, mais dans la manière d’aborder la tâche, pour rester concentrée, motivée et confiante. Et puis, les aspects drôles du métier de plume ont fait surface. Au détour d’une recherche dans mon historique de navigation truffé de termes en rapport avec pas mal de choses illégales – pour les besoins d’un roman, cela va sans dire -, je me suis dit que si quelqu’un « du métier » y avait accès, j’aurais été convoquée manu militari. Le brouillon du mug « Tueur en série » a vu le jour en pensée, conforté par des inspirations graphiques vues ici et là…

L’idée d’en faire un business n’est née que lorsque j’ai vu que ce genre de boutiques existent outre-atlantique et outre-manche. Peu, car c’est un activité de niche, quel que soit l’endroit où elle est développée. Le marché existe, certes, mais le créneau est tout de même limité. Par chance, elle ne l’était pas encore en France, c’est ce qui m’a décidée ! J’ai alors laissé mon imagination débordante partir dans tous les sens. Un peu trop peut-être 😂

J’ai noté, griffonné, esquissé une cargaison d’objets pratiques, magiques, de la papeterie inspirée et inspirante, poétique, enchantée, motivante, j’ai déniché des accessoires amusants, créatifs, et rapidement, le concept du coffret s’est invité, 70 jours pile poil avant noël. Comment vous dire que j’étais plutôt à la bourre pour en faire mon produit phare durant les fêtes ? Hé bien voilà, tout simplement : j’étais totalement dans les choux ! J’ai travaillé d’arrache-pied pour que le coffret « Des mots d’hiver » soit opérationnel début décembre. J’avais tablé sur une certaine quantité à vendre, et à peine la moitié est partie. Ce qui est déjà énorme avec le peu de temps que j’avais devant moi, j’en ai conscience, je mesure ma chance. Et les premiers retours des clients-fondateurs de la boutique ont vite calmé ma frustration.

Ce qui m’amène tout naturellement – admirez la transition 😎 – à la quatrième idée qui définit le concept de la boutique. Elle est arrivée très rapidement dans mon brainstorming de mots à poser sur mon envie de partager mes idées folles, c’est se faire plaisir. Et je parle autant de vous que de moi. J’aime la possibilité de pouvoir laisser libre cours à mon imagination, mon envie de magie et de poésie, tout en créant des produits qui provoqueront chez vous une étincelle, de bonheur, de réconfort, ou un sourire, de joie, de gratitude.

Voilà qui résume bien le concept de La Petite Boutique des Auteurs :

le partage, les mots, le plaisir, la magie.

Alors, vous êtes avec moi ? 💋

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :